Actualités

Participez au débat : les téléphones intelligents sont-ils géniaux ou horribles ?

juin 4, 2018

Si vous avez vécu au cours de la dernière décennie, vous avez probablement pris conscience de la façon dont les téléphones intelligents occupent le temps et l’espace des personnes de tous âges. Certaines statistiques montrent que les Canadiens passent presque 5 heures par jour sur leur téléphone. Il y a deux ans, plus de 75 % des Canadiens possédaient un téléphone intelligent (voir cet article dans Le Star sur l’impact négatif potentiel des téléphones intelligents sur la santé mentale des jeunes). Jean M. Twenge a écrit sur le sujet dans une analyse plus longue, publiée dans The Atlantic l’automne dernier. D’autres articles soulignent que les téléphones intelligents n’ont pas nécessairement d’effets négatifs pour tous les jeunes, ou en toutes circonstances; lire cet article dans Nature, qui met en lumière une vision plus équilibrée des effets des téléphones intelligents sur la santé et le bien-être des jeunes.

 

Est-ce que les téléphones intelligents « détruisent-ils une génération » ? Et si c’est le cas, que peut-on faire pour atténuer les effets d’un outil qui est omniprésent et ne va nulle part ?

 

 

Aller à la barre d’outils